Rechercher

Lâcher les émotions négatives.

Il est très difficile de lister et catégoriser les émotions.


A vrai dire, les professionnels ne sont pas tous d'accord sur la question.


C'es normal : il ne s'agit pas d'une donnée brute, d'un objet indéfini, mais d'un ressenti flou, d'une réaction du corps et de l'esprit, qui implique de nombreux facteurs : biologique, psychiques, personnels, nerveux...


Dans l'ensemble, on dénombre 4 émotions primaires .

Une positive : la joie

Trois négatives : la peur, la colère et la tristesse.


Et pourtant nous sommes face à plusieurs émotions :


l'angoisse, l'anxiété, la déception, la culpabilité, la douleur, l'ingratitude, la mélancolie, la honte, la solitude, la rancune, la jalousie, l'envie, le mépris, la frustration...


La peur est liée à l'angoisse, l'anxiété, l'inquiétude, le stress..

La colère peut être déclenchée par la honte ou la rancune.


Le plus important à retenir c'est que les émotions ne sont jamais vaines, elles ont une fonction.


Bien que souvent envahissantes, elles sont toutes nécessaires.

Elles nous permettent de réagir, de nous protéger, de réguler notre relation à l'autre.


La peur est l'exemple le plus craint : sans peur nous ne protégerions pas du danger.


Lorsqu'on fait un travail sur nos émotions, on attaque pas directement celle ci, mais plutôt le déclencheur de l'émotion et la réaction qui s'en suit.

Ainsi ont peut chercher à comprendre pourquoi certaines situations ou personnes déclenchent des émotions.




1 vue0 commentaire

Posts récents

Voir tout