Rechercher

Le surmenage.

S'il peut être nécessaire lors de périodes intenses, le surmenage devient parfois un "mode de vie" dangereux!

Car à vivre le pied enfoncé su la pédale d'accélérateur de l'organisme, on risque de déraper et perdre le contrôle de son précieux véhicule.


Quels signes d'alerte?


D'une part un état de tension et d'agitation permanent :

Toute l'énergie est mobilisée non-stop, même quand cela ne se justifie pas, comme un moteur emballé qui ne parvient plus à ralentir.


Puis la fatigue qui. masquée au début, s'intensifie jusqu'à ce que tout demande un effort surhumain.


Des signes de "batterie à plat" qui doivent déclencher l'alerte avant de nuire à la santé physique et mentale, car les nerfs s'épuisent.


Une prise de conscience s'impose pour ralentir et revenir à un rythme de vie acceptable et préserver son capital :


-On allège ses taches.

-On revoit ses priorités.

-On fait de vrai pauses.


Bref ! on passe en "mode éco" pour éviter le crash.


Une RTT pour soi !

Ces journées de récup ne doivent pas être passées uniquement pour rattraper les taches ménagères ou administratives en retard!..


Au moins une fois sur deux, on s'offre une journée off pour soi et on se fait plaisir.

On profite sans culpabiliser, car on sera plus serein et moins fatigué.


On peut aussi prendre se temps pour lâcher prise avec la réflexologie, Des huiles essentielles, une aide pour la fatigue, le stress, le lâcher prise....





1 vue0 commentaire

Posts récents

Voir tout